ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Intervention générale sur le vote de la loi pour la Prestation Compensatoire du Handicap

Mercredi 26 février 2020, Cathy Apourceau-Poly est intervenue en séance publique sur la proposition de loi Prestation Compensatoire du Handicap (PCH). (ici l’intervention en commission des affaires sociales)

Cette loi a été déposée par la majorité sénatoriale de droite et permet plusieurs avancées pour les personnes atteintes d’un handicap.

Cependant, Cathy Apourceau-Poly a tenu à rappeler plusieurs points :

  • Il y a urgence à améliorer le dispositif de compensation du handicap, en permettant le financement de l’accès aux aides techniques et humaines dont les barèmes n’ont pas bougé depuis 15 ans.
  • Le périmètre des prestations doit être élargi.
  • L’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de handicap passe également par la revalorisation de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH).
  • La majorité sénatoriale n’a pas voté notre proposition de loi sur la suppression de la prise en compte dans le couple des revenus des conjoints pour le calcul de l’AAH. (ici et ici)

Néanmoins, cette proposition de loi est une première avancée pour les personnes atteintes de handicap. Et même si la loi ne va pas assez loin, il s’agit d’un début prometteur d’autres avancées.

Ainsi, le groupe CRCE a voté en faveur de ce texte.