ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Question écrite pour l’indemnisation des loisirs indoor

Cathy Apourceau-Poly a adressé une question écrite à propos des Loisirs Indoor.

Mme Cathy Apourceau-Poly appelle l’attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l’économie, des finances et de la relance, chargé des petites et moyennes entreprises, sur la crise grave des « loisirs indoor ».
Ce secteur d’activité représente près de 5 000 entreprises et employait avant la crise sanitaire 30 000 salariés. Il s’est retrouvé à l’arrêt du 15 mars au 22 juin du fait du Covid-19. Depuis juillet, l’activité n’a repris que très partiellement (à peu près 30 %).
Si l’État a joué son rôle dans la phase de confinement, il n’en a pas été de même des assureurs ou de la société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM). Aujourd’hui, ce secteur est en danger de mort. Elle lui demande si le Gouvernement envisage de répondre à la demande de toute la profession, de la mise en place d’un fonds spécifique de compensation, comme l’ont obtenu les discothèques.

Question écrite de Cathy Apourceau-Poly au Ministre délégué auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, publiée au Journal Officiel le 3 septembre 2020.