ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Rendez-vous à Bercy sur la réforme des finances publiques

Cathy Apourceau-Poly, avec sa collège du groupe CRCE Céline Brulin, a rencontré mardi 1er octobre 2019, M. Alexandre Brugère, conseiller au cabinet ministériel de M. Darmanin et en charge de la réforme des finances publiques.

Lors de cette rencontre au ministère, plusieurs problématiques ont été mises sur la table. Le nombre de communes impactées par les fermetures de trésoreries est trop important, une nouvelle carte d’implantation va donc être proposée.

De plus, Les personnels des centres de finances publiques doivent également être respectés. En effet, sans eux, aucun service public de qualité ne serait possible, et ni les contribuables ni les collectivités ne seraient correctement renseignés.

La seule victoire dont nous nous félicitons pour le moment, c’est l’abandon de la séparation ordonateur-comptable. Seulement, cet abandon ne s’est fait que faute de candidats et non pas par retrait du gouvernement.

Cependant, avec la réforme zéro-cash voulue par le gouvernement, ce sont les buralistes qui sont mis en avant. Ces derniers deviendraient les agents de réception et délivrance de numéraires. Ce choix pose d’énormes problèmes tant dans l’idée que dans la réalisation.

La période de concertation a été allongée. Je vous invite toujours, mesdames et messieurs les élus, à me remonter l’ensemble de vos remarques à propos de la réforme des finances publiques.