ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Bridgestone Béthune : l’État doit répondre des intentions du groupe

En séance des Questions Orales ce mardi 12 novembre 2019, Cathy Apourceau-Poly a interpellé le gouvernement sur la situation de l’usine Bridgestone de Béthune.

  • Les investissements passés n’ont pas été fait à la mesure des moyens.
  • La production de pneumatique a drastiquement diminué (-50%)
  • Le groupe nippon est bien silencieux sur ses intentions

L’État doit être aux côtés des travailleurs qui ont besoin de réponses dans un moment comme celui-ci. Conservons nos emplois, notre tissu industriel et nos savoir-faire.

Vous retrouverez ci-dessous la prise de parole de Cathy Apourceau-Poly.

Enfin, vous trouverez ci-dessous la réponse de Madame Agnès PANNIER-RUNACHER, secrétaire d’État, qui est loin d’être satisfaisante. Cathy Apourceau-Poly s’est permise de lui rappeler le manque chronique d’investissements.