ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Colère et jeu de dupe au Sénat sur l’Allocation Adulte Handicapé

Lors de la Commission des Affaires sociales du mercredi 20 janvier 2021, Cathy Apourceau-Poly a exprimé toute sa colère face aux « jeux » politiques de la majorité et du gouvernement.

Le sujet de discussions portait sur la pétition en ligne sur le site du Sénat demandant la désolidarisation des revenus du conjoint dans le calcul de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH). Cette pétition regroupait le 20 janvier 2021 plus de 70 000 signataires.

Or, une pétition dépassant les 100 000 signataires revient en débat au Sénat.

Lors de cette réunion, Cathy Apourceau-Poly a rappelé que le groupe dans lequel elle siège avait présenté une proposition de loi similaire il y a deux ans. Lors de l’examen de cette loi, la droite majoritaire au Sénat et le gouvernement s’étaient entendu pour rejeter cette proposition.

Aujourd’hui, ces deux mêmes groupes sont prêts à entendre les signataires de la pétition. Il s’agit de deux ans (à minima) de perdu pour les premiers concernés qui vivent toujours avec un AAH sous évaluée.

Mme Cathy Apourceau-Poly. – Je vais quelque peu dénoter, car je ne vous remercie pas. Je trouve dommage qu’il ait fallu une pétition en ligne pour que l’on puisse rediscuter de ce sujet si important. Nous avons déposé une proposition de loi il y a deux ans exactement sur le même sujet, et vous ne l’avez pas votée à l’époque. Je suis évidemment heureuse que l’on s’empare à nouveau du sujet, parce qu’il me semble qu’il y a là une discrimination.
Il est bon, Madame la présidente, que vous puissiez saisir dès cet après-midi la Conférence des présidents, parce que cette pétition arrivera à 100 000 signatures avant mars, je pense : nous en sommes déjà à plus de 70 000. Nous devons donc commencer à organiser le travail d’examen de ce texte. Si nous avions voté tous ensemble notre proposition de loi il y a deux ans, nous n’en serions pas là. Et les personnes discriminées ne le seraient plus depuis déjà deux ans.

Intervention de Cathy Apourceau-Poly en Commission des Affaires Sociales le 20/01/2021 sur la non prise en compte des revenus du conjoint dans le calcul de l’AAH.