ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Gratuité des masques pour les scolaires

Cathy Apourceau-Poly a adressé une question écrire à M. Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports, en faveur de la gratuité des masques pour les élèves.

Mme Cathy Apourceau-Poly appelle l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur le coût que représentera dès la rentrée l’obligation du port du masque pour les familles dont les enfants de plus de 11 ans sont scolarisés.
L’équipement en masques représente un surcoût pour les familles. Celui-ci ne sera pas pris en charge par l’État pour l’ensemble des élèves, ce qui est inacceptable. Cet équipement nécessaire, obligatoire, va renforcer les inégalités sociales et sanitaires devant la prévention et la protection face à une épidémie qui a déjà largement désorganisé les services de l’éducation nationale.
Certaines collectivités territoriales ont d’ores et déjà annoncé vouloir fournir des masques, mais au-delà des disparités géographiques, ce sont à nouveau ces mêmes collectivités qui pallient les carences de l’État. Depuis le début de la crise, les initiatives des élus locaux (communes, départements, régions) ont pesé lourd dans les budgets publics, cette nouvelle dépense les grèvera plus encore.
Elle lui demande pourquoi le ministère ne met pas à la disposition de tous les élèves des masques. Au-delà de la gratuité, cette centralisation aurait l’avantage de mieux maîtriser les risques de mésusage de masques parfois artisanaux.

Question écrite de Cathy Apourceau-Poly à Jean-Michel Blanquer, publiée au Journal Officiel le 27/08/2020