ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Question écrite sur la situation de l’entreprise Lenze à Ruitz

Cathy Apourceau-Poly a adressé une question écrite au Ministre de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique le 16 juin 2022 à propos de l’entreprise Lenze de Ruitz.

Mme Cathy Apourceau Poly interroge M. le ministre de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique sur le devenir de l’entreprise Lenze à Ruitz.
En effet, cette entreprise est spécialisée dans la fabrication de motoréducteurs et de variateurs de vitesse. Elle a connu une progression régulière, obtenant même le label « Vitrine Industrie du futur » en 2018. Elle a bénéficié en 2021 du plan France Relance, pour construire entre autre, une nouvelle ligne d’assemblage, soit un apport de l’État de 230 000 euros pour un investissement total de 800 000 euros. Elle emploie actuellement 114 salariés en CDI ou CDD et une vingtaine d’intérimaires.
Or, le groupe allemand LENZE vient d’annoncer son intention de vendre le site de RUITZ, afin de rapatrier à terme, sa production au bénéfice d’une nouvelle usine qu’il ouvre en Allemagne. Les syndicalistes qui m’ont interpelée ne cachent pas leur inquiétude. Le site de RUITZ continuerait à travailler en sous traitance pour LENZE qui lui assurerait 75 000 heures, pendant trois ans (équivalent à la charge de travail actuelle), puis 50 000 heures la quatrième année et 20 000 heures la cinquième. D’où la nécessité pour l’entreprise de diversifier, voire de changer complètement de production dans un délai très court.
Elle souhaiterait connaître les mesures d’accompagnement que l’État peut mettre en œuvre pour assurer la pérennité de ce site industriel.

Question écrite n°28249 de Cathy Apourceau-Poly au Ministère de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique publiée le 16/6/2022