ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Question écrite sur le permis de pêche payant pour la pêche de loisir en mer

Mme Cathy Apourceau-Poly appelle l’attention de M. le secrétaire d’État auprès de la Première ministre, chargé de la mer sur la position du Gouvernement, concernant le libre accès à la pêche de loisir en mer.
Autour des consultations organisées en prévision de la « politique commune de la pêche » qui doit être adoptée en 2023, pour 4 ans, la mise en place d’un permis payant pour la pêche de loisir en mer est de plus en plus évoquée.
Toutes sortes d’arguments sont avancés pour justifier une mesure qui serait une atteinte grave à une liberté fondamentale pour tous : celle de la pêche en mer, de loisir…mais pas que ! Oui, sur le littoral du Pas de Calais, il y a des gens aujourd’hui qui pêchent pour nourrir leur famille avec leurs prises du jour.
Elle souhaiterait savoir quels sont les moyens que le Gouvernement entend mettre en œuvre pour préserver le libre accès à la pêche de loisir sur nos littoraux.

Question écrite n°04290 de Cathy Apourceau-Poly adressée au Secrétaire d’État chargé de la mer, publiée au JO le 08.12.2022