ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Avenir des pêcheurs des Hauts de France face au Brexit

Mme Cathy Apourceau-Poly interroge M. le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur les conséquences du Brexit concernant l’accès aux zones de pêche britanniques où les chalutiers des Hauts-de-France réalisent au moins 75 % de leur captures.
Si dans une phase transitoire, jusque fin 2020, la situation actuelle reste inchangée, tout est à construire pour la suite.
Les pêcheurs britanniques souhaitent récupérer les volumes de poissons prélevés jusqu’ici par la France et le Danemark en interdisant la pêche à nos navires dans leurs eaux territoriales. Ce serait une catastrophe pour les pêcheurs des Hauts-de-France.
Aussi elle souhaite connaître ses objectifs dans le cadre des futures négociations avec les autorités britanniques, pour préserver les intérêts de nos chalutiers.