ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous accepter la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Les parlementaires s’opposent à la privatisation d’ADP

Dans un communiqué commun, les députés et sénateurs communistes appellent le Président de la République ainsi que le gouvernement à retirer leur proposition de loi sur la privatisation d’Aéroports de Paris.

Les parlementaires de gauche comme de droite s’opposent à la privatisation d’un fleuron de l’aéronautique nationale. Ce cadeau fait au secteur privé est un non-sens car cette entreprise est bénéficiaire. D’autant plus qu’il s’agit d’un secteur stratégique et que les bénéfices de l’exploitation rapporteront davantage que la vente.

C’est la première fois que le Referendum d’Initiative Partagée (RIP) est mis en application depuis sa création. Fort est de constater que le peuple français, via ses représentants, est opposé à ce que l’État fasse cadeau de cette belle entreprise française.

Le Conseil Constitutionnel doit se prononcer dans les prochains jours sur le début de cette procédure de RIP. Dans le cas d’une réponse par l’affirmative, la pétition devra être signée par 4,5 millions de citoyens. Nous ne manquerons pas de vous partager cette pétition dans un prochain article pour qu’ADP reste un bijou de l’État.

Ci-dessous le communiqué des parlementaires communistes refusant la privatisation d’ADP et apportant leur soutien au RIP.