ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Une salle Mélanie pour les mineurs victimes

Le jeudi 12 décembre 2019, Cathy Apourceau-Poly a assisté à l’inauguration de la salle Mélanie au commissariat de Lens.

Cette salle est destinée à accueillir les enfants, victimes de sévices sexistes et sexuelles, dans un cadre beaucoup plus adapté qu’une austère salle d’interrogatoire.

Le commissariat de Lens, ce sont plus de 1 200 affaires de mineurs par an sur lesquelles viennent enquêter les 11 fonctionnaires de la brigade dédiée.

La salle Mélanie, d’origine canadienne, à été initiée en France par Pascal Gobert à St Pierre de la Réunion. Bravo à cet homme qui par cette première instauration a provoqué un appel d’air.

Cette inauguration s’est faite en présence de Nicolas Jolibois, directeur départemental de la Sécurité, de M. le Procureur de Béthune, de M. le Sous-préfet de Lens, des élus du territoire et et du département.
Mais aussi et surtout par Mme Annie Gourgue, présidente de l’association La Mouette, qui depuis 35 ans se bat pour la protection des enfants, initiatrice de la salle Mélanie à Lens.